Greffe

Greffe

La gencive et la récession gingivale

Une dent saine est entourée de deux sortes de gencive: la gencive attachée et la gencive mobile, aussi appelée muqueuse. La gencive résistante au déchaussement est la gencive attachée.

Plus cette gencive est présente en grande quantité, moins il y a de risques de déchaussement. Lorsque la gencive attachée est très mince, la région devient plus susceptible de se décoller de la dent.

Le déchaussement de la dent, aussi appelé récession gingivale, entraîne une exposition de la racine de la dent et est considérée comme une destruction de la gencive et de l’os qui supporte la dent. Sans intervention, la progression de la récession peut causer la perte de la dent touchée.

Le déchaussement peut être facilement diagnostiqué lors de l’examen buccodentaire.

Problèmes causés par la récession de gencive

  • Hypersensibilité dentinaire
  • Carie de racine
  • Lésion d’abrasion
  • Difficulté d’hygiène
  • Perte d’os
  • Apparence esthétique non attrayante

Le traitement: la greffe de gencive

La greffe de gencive permet d’augmenter la zone de gencive attachée et ainsi prévenir la progression du déchaussement de la dent. Il est important de mentionner que ce qui est perdu est perdu, la greffe gingivale ne va pas faire remonter le niveau de la gencive ni celui de l’os. Il est donc normal d’observer que la racine de la dent est toujours exposée même après une greffe. Ceci ne veut pas dire que la greffe n’a pas fonctionnée puisque l’objectif de celle-ci est d’épaissir la gencive pour en enrayer la perte supplémentaire ainsi que celle de l’os.

Une des techniques de greffe consiste à prendre une mince couche de tissus au palais et à la placer à la base du déchaussement pour en freiner la progression. Elle vise ainsi à augmenter la gencive attachée et à stabiliser la région.

Le taux de succès de ce type de procédure est excellent et ses bénéfices peuvent durer, dans la plupart des cas, plusieurs années, sinon une vie entière si le patient s’assure de maintenir une bonne hygiène buccale.