Parodontie

Parodontie

La maladie parodontale

La maladie des gencives (ou maladie parodontale) est une infection sérieuse qui détruit la gencive autour des dents ainsi que l’os en dessous qui les supporte. Cette maladie a plusieurs étapes. Elle débute normalement par la gingivite, une infection superficielle de la gencive qui peut souvent se contrôler par une bonne hygiène bucco-dentaire. La maladie peut aussi évoluer vers la parodontite où il y a destruction de l’os alvéolaire (l’os autour des dents), et ça devient alors plus difficile à traiter.

Si aucun traitement n’est fait, les dents bougent de plus en plus, et tombent éventuellement. La parodontite est d’ailleurs la première cause de perte des dents chez l’adulte. Les maladies parodontales peuvent être traitées de différentes façons. Le choix du traitement dépend souvent du niveau de sévérité. Mais il est sûr que plus on agit tôt, mieux seront les résultats.

Traitement d’une gingivite

Le premier stade de l’infection et de l’inflammation des gencives s’appelle gingivite. Elle se manifeste par des saignements des gencives ou d’un changement de couleur (rouge ou violet plutôt que rose). La gingivite est une étape de la maladie de gencives qui n’a pas encore atteint l’os qui soutient les dents et est réversible.

La gingivite peut se traiter par :

  • Des soins d’hygiène rigoureux à la maison, incluant les brossages réguliers et l’utilisation de la soie dentaire au moins une fois par jour.
  • Une visite régulière chez votre dentiste et hygiéniste dentaire, et ce à tous les six mois, pour un test de dépistage des maladies de gencives et pour éliminer la plaque et le tartre.

Il est important de noter que la gingivite peut être indolore, alors il est possible qu’on ne s’en rende pas compte. Mais si on n’en prend pas soin en améliorant son hygiène, ça peut évoluer vers un stade plus grave de la maladie de gencive.

Traitement d’une parodontite

La parodontite est une inflammation et infection plus avancée des gencives, atteignant le parodonte, qui est l’ensemble de la gencive, du ligament péridentaire, du cément et de l’os alvéolaire. Elle se manifeste par la gencive qui saigne à différents degrés, par une mauvaise haleine, et aussi par des dents qui bougent légèrement ou sévèrement. Votre dentiste et hygiéniste dentaire peuvent la détecter en examinant les radiographies, ou en trouvant des poches parodontales (espaces profonds entre les dents et la gencive).

La parodontite est une maladie chronique qui ne se guérit pas mais que l’on peut contrôler. Celle-ci a aussi des effets sur la santé globale, non-controlée, elle est un facteur de risque pour les ACV, les troubles cardiaques et les embolies pulmonaires. Chez la femme enceinte, il y a un risque accru d’accouchement prématuré et d’un bébé avec faible poids. Les diabétiques auront, quant à eux, beaucoup de difficulté à contrôler leur glycémie si la parodontite n’est pas contrôlée.

La parodontite peut se traiter par:

  • Surfaçage radiculaire; qui consiste en un détartrage en profondeur, sous anesthésie locale, qui permet d’aller enlever les débris en profondeur sous la gencive et rendre la racine le plus lisse possible.
  • Traitement au laser, qui permet une désinfection sous-gingivale et accélère la guérison des tissus.

Après ces traitements, pour que la parodontite ne se déclenche pas à nouveau, il est important de bien maintenir ses gencives :

  • Il faut maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire à la maison, en suivant les recommandations de votre hygiéniste dentaire sur les soins spécifiques à faire.
  • Il faut faire des détartrages et des nettoyages chez votre dentiste de façon plus fréquente, à tous les trois mois.
  • Il est recommandé d’arrêter de fumer car le tabagisme ralentit considérablement la guérison des gencives.